Non catégorisé

Mercredi 8 février 2012 3 08 /02 /Fév /2012 21:48

Mario Ramos est un auteur que les filles aiment beaucoup. Emma me réclame souvent ses livres.

 

Dans ses livres, Mario Ramos est un observateur sans concession du monde contemporain.  Les thèmes comme le pouvoir, la différence, la solitude reviennent souvent.  Mais, il en parle avec beaucoup d'humour.

 

Mario Ramos: C'est moi le plus fort,  éditions Pastel.

Mario Ramos: C'est moi le plus beau, éditions Pastel.

 

Dans ces deux albums, le loup ne cherche pas à dévorer quelqu'un. Sur la première page, il est clairement indiqué qu'il a déjà  mangé.  Ce loup est un loup mégalo, symbole du pouvoir autoritaire. Il a besoin de reconnaissance, il cherche la flatterie et l'obtient par la soumission.

 

DSC02792.JPG

              DSC02793.JPG

ILLUSTRATIONS DE

 

C'EST MOI LE PLUS BEAU.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Histoire: le loup se ballade dans les bois. A chaque rencontre, il demande s'il est le plus fort, le plus beau. Toutes ses victimes s’exécutent: le petit chaperon rouge, les trois petits cochons, les sept nains, Blanche-neige. Cependant, à la fin, il rencontre plus fort que lui.... 

 

Mario Ramos affirme que l'idée de ce loup mégalo lui est venue en observant les enfants dans une cour de récréation. Le désir de puissance revient constamment... il ajoute aussitôt que ce désir de puissance n'est  pas visible seulement sur les cours de récréation....

 

P.S Les enfants peuvent s'amuser à chercher au fil des pages le petit oiseau rouge. Dès 2  3 ans.

Par livres-de-marie-et-emma
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 5 février 2012 7 05 /02 /Fév /2012 22:15

Claude Sicre, les comptines de la récré de Pomme d'Api.  Livre CD avec les 2 Zélectriques. Bayard Jeunesse.

« Les comptines ou chantines sont dans le monde entier la première et la meilleure école de la musique » Citation de la préface de Claude Sicre.

Merci à Françoise et à Thomas pour ce cadeau. Marie aime beaucoup...  Ces comptines s'adressent surtout à des enfants scolarisés à partir de 5 ans pour pouvoir entrer dans le jeu de la créativité...

DSC02872.JPG

                    DSC02880.JPG

 

 

 

 

 

 

Ce livre CD comprend 17 comptines qui racontent l'école, les fêtes et bien d'autres choses. Elles sont dynamiques et incitent à chanter, à danser et à inventer. L'accent du sud des chanteuses met de bonne humeur.
Pour chaque comptine, on invite les enfants à inventer d'autres couplets, d'autres paroles... Une vraie mine d'idées pour imaginer pour improviser....   

Marie aime particulièrement la comptine n°2. Moi, mon école avec comme refrain: « Je ne suis pas menteur Je divague j'extravague Je suis pas menteur je suis juste un peu blagueur ». Comme le titre l'indique, les paroles de la comptine porte sur l'école rêvée.
Marie a commencé à imaginer des paroles sur sa planète rêvée. « Sur ma planète, il y a des fleurs en forme de cœur qui grimpent jusqu'au ciel... ». 


DSC02884.JPG
Autres préférées: Un an de plus. (Une idée originale de chansons pour les anniversaires...). Ma maman m'aime...

 

DSC02887.JPG

Par livres-de-marie-et-emma
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 3 février 2012 5 03 /02 /Fév /2012 22:48

Encore un coup de cœur : Une chanson d'ours de Benjamin Chaud, Edition hélium. !!!Les filles ont beaucoup aimé !!!

 

 

DSC02859.JPG

                 DSC02866.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à Isabelle de la librairie Gwalarn pour le conseil. Je ne connaissais pas le nom de l'auteur et pourtant en cherchant un peu, je me suis aperçu que B. Chaud avait illustré la série des Pomelo. Or, j'adore Pomelo grandit !!! … et Marie aime beaucoup la série la fée coquillette. Donc, finalement je connais un peu cet illustrateur.

Voilà l'histoire: C'est bientôt l'hiver, l'hibernation peut commencer pour Papa Ours et petit ours. Papa ours ronfle déjà !! Mais, petit ours a entendu une abeille ce qui signifie pour lui … MIEL... Le voilà donc partit à sa recherche... C'est le début d'une véritable course poursuite entre le petit ourson et son papa. On traverse la forêt puis l'on se retrouve dans une grande ville... Paris... et plus précisément... à l'opéra (Garnier)... Finalement après bien des aventures, c'est le lieu que choisiront les deux ours pour hiberner.  Et oui, il y a bien des ruches au sommet de cet opéra.

DSC02695.JPG

 

Il y a un passage que j'aime particulièrement : sur la scène de l'opéra, Papa ours se décide à chanter... une « chanson d'ours que lui chantait sa maman, une chanson d'ours qu'il écoutait en s'endormant ».. Que de souvenirs, c'était la chanson que je fredonnais pour essayer d'endormir les filles...

DSC02868.JPG

 

Dans cet album grand format, c'est l'illustration qui prime. Les motifs architecturaux sont représentés avec beaucoup de précision. Les décors notamment à l'intérieur de l'opéra sont somptueux. Un vrai travail d'artiste...

DSC02698.JPG

                  DSC02699.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien sûr, le jeu est de retrouver papa ours, son ourson et l'abeille. Mais, lors d'une deuxième, troisième lecture... on peut faire davantage attention aux détails. Il y a une multitude d'histoires à imaginer autour des personnages représentés: enfants, couples, danseuses... 

 

DSC02870.JPG

    DSC02871.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au fait, j'ai vu que Benjamin Chaud avait publié chez la même maison d'édition « Adieu Chaussette ». Connaissez-vous cet album ?

Par livres-de-marie-et-emma
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 3 février 2012 5 03 /02 /Fév /2012 14:11

Je viens de lire un superbe conte à Marie puis à Emma.

 

C'est le taureau bleu  repris par Coline Promeyrat et illustré par Martine Bourre aux éditions Didier Jeunesse. Nous avons été très émues par cet album...


Coline Promeyrat reprend un conte oral celtique de la région du Morbihan (Mauron,Brocéliande). Elle le dédie à Jean Markale qui l'a inspiré.

DSC02856.JPG


La petite Yzole vit dans une ferme en Bretagne. Elle est maltraitée par sa marâtre. Elle dort dans une étable. Un taureau bleu aux pouvoirs nourriciers veille sur elle. En effet, le soir, sort de son oreille une tartine de beurre salée Jusqu'au jour où la belle mère s'en aperçoit et veut le conduire à la boucherie. Yzole s'enfuit avec lui.

 

DSC02843.JPG

    DSC02844.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des épreuves les attendent. Ils doivent traverser trois forêts : une aux feuilles de bronze, une aux feuilles d'argent et une aux feuilles d'or, mais malheur à celui qui touchera l'une de ces feuilles... Le taureau bleu va devoir combattre des scorpions, des lions...

DSC02845.JPG

On retrouve  les éléments du conte: enfant maltraitée qui doit fuir la maison familiale, épreuves à traverser avant de trouver une fin heureuse.

 

DSC02846.JPG

DSC02848.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les illustrations de Martine Bourre sont très belles. Elles donnent une certaine modernité au conte. Les couleurs chaudes et froides sont mêlées.  Le bleu du taureau est magnifique, il est notamment rehaussé par le orange. Une vraie réussite  lors du combat avec les lions.

Par livres-de-marie-et-emma
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 1 février 2012 3 01 /02 /Fév /2012 21:57

Yvan Pommaux s'est réapproprié quelques grands contes classiques comme le petit chaperon rouge, Blanche neige et la belle au bois dormant. Ces personnages sont transposés dans notre monde, loin des temps indéfinis de « il était une fois ». Le récit  est ancré dans une réalité qui ressemble à la notre. Dans ces histoires, l'action se passe en milieu urbain, dans des appartements, jardins...


Ces contes sont transformés en enquêtes policières et prennent la forme de bandes dessinées. Les éléments du merveilleux sont supprimés. Il n'y a plus de baguettes magiques, de mauvais sorts...  Mais les indices du conte sont toujours là. Dans Lilas, John Chatterton reçoit du père de Lilas une statuette d'un nain ramenée d'un voyage lointain et la pomme du conte  apparaît dans les illustrations.

 

DSC02766.JPG

LILAS DSC02763.JPG

 

Le héros de ces enquêtes est le chat détective John Chatterton. C'est un chat noir. Il a le caractère d'un chat: indépendant, autonome, mystérieux. Il adopte cependant le comportement des humains, il s'habille, lit son journal, boit du café...

Le premier livre de la série John Chatterton détective, Ecole des loisirs est abordable dès 3 ans. Emma a beaucoup aimé.
Une petite fille toute de rouge vêtue a disparu. Sa mère affolée fait appel au détective John Chatterton.  Après réflexion, il se souvient d'une histoire très ancienne....  Les indices laissés par la petite fille ( mouchoir rouge, ruban rouge, ceinture rouge...) lui permettent de la découvrir chez un loup. Évidemment, il la sauve...

 

DSC02767.JPGDSC02779.JPG

 

Lilas est un autre titre.Ecole des loisirs.

 

DSC02762.JPG


Une belle mère est à la recherche de sa fille. Elle s'adresse au détective John Chatterton pour qu'il la retrouve. En fait, la belle mère est très jalouse de la beauté de sa belle fille et veut retrouver l'enfant en fuite. Elle charge un gorille de suivre les traces du détective pour la tuer et lui ramener son cœur. Lilas s'est réfugiée chez un ami. Le gorille la trouve mais ne peut pas la tuer... John Chatterton ramène la jeune fille … A son arrivée, la belle mère est en train de quitter les lieux: son mari  l'a quittée pour une autre femme... (Effectivement, la fin est surprenante mais se termine bien comme dans le conte original). Cette histoire est un peu plus longue et complexe que la précédente (vers 5- 6 ans).

 

DSC02765.JPG

DSC02772.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les illustrations de ces deux albums sont très belles et rappellent les décors des polars du cinéma américain des années 1930 (importance du noir, du gris...) ou des années 1950. De plus, l'auteur sait sur quelques pages suspendre le texte pour laisser la place aux images et au suspens. 


P.S : des thèmes graves peuvent-être abordés comme les conflits parents enfants, les différences sociales (dans Lilas, le fiancé de la jeune fille est garagiste alors que son père paraît très riche), les couples mixtes (dans Lilas la belle mère est un jaguar alors que le père est un tigre...).


Dans le grand sommeil, l'auteur actualise le conte de  la belle au bois dormant. POUR LOUNA.

 

DSC02857.JPG

Un couple de parents contacte le détective John Chatterton. Une malédiction doit s'abattre sur leur fille de quinze ans. Elle doit se piquer avec un fuseau et tomber dans un grand sommeil. John Chatterton n'est pas très inquiet car les rouets ne sont plus utilisés. Cependant, cette affaire lui rappelle une ancienne affaire criminelle. La filature commence. La jeune fille entre dans un magasin d'antiquités... et se pique le doigt. Chatterton doit réagir vite et trouver une solution... trouver le prince qui la sortira du sommeil.

 

BONNE LECTURE LOUNA.

 

     DSC02852.JPGDSC02849.JPG

Par livres-de-marie-et-emma
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés